Slide toggle

Comment devenir machiniste au Québec?

devenir-machiniste quebec

Les machinistes sont au cœur de la production, de la réparation ou de la modification de pièces et d’objets qui meublent le quotidien de millions de Québécois.

Comme le métier de machiniste est l’un des plus en demande dans le secteur manufacturier québécois, beaucoup d’étudiants qui souhaitent trouver un emploi immédiatement après avoir décroché leur diplôme ou de travailleurs qui souhaitent réorienter leur carrière font d’ailleurs le choix de cette profession.

Dans cet article, apprenez-en davantage sur le métier de machiniste au Québec et comment accéder à un emploi dans le domaine de l’usinage.

Avez-vous le profil d’un bon machiniste ?

Avant de se lancer dans une formation pouvant mener à un emploi de machiniste, il importe de s’assurer d’avoir un profil qui correspond à cette profession.

Par exemple, un futur machiniste devrait aimer travailler avec des machines automatisées ou informatisées et s’intéresser à leur fonctionnement. Il devrait également accorder de la valeur à la précision, à l’efficacité et à la qualité du travail.

La nature du travail de machiniste demande aussi des aptitudes en sciences appliquées ainsi qu’une bonne dextérité manuelle et digitale.

Enfin, les meilleurs machinistes possèdent une excellente vision et même la faculté de visualiser en trois dimensions les pièces qu’ils doivent concevoir.

Quelles sont les tâches du machiniste?

De manière générale, les personnes qui choisissent de devenir machinistes généraux ont comme tâches de conduire et opérer des machines-outils conventionnelles (fraiseuse, rectifieuse, perceuse à colonne, tour, etc.) afin d’usiner et de fabriquer des pièces mécaniques, simples ou complexes.

Celles qui optent plutôt pour le métier de machiniste spécialisé (aussi appelé « machiniste de précision ») ont la responsabilité de conduire et opérer des machines-outils à commande numérique telles que les aléseuses CNC.

Cela dit, peu importe le profil choisi, un machiniste doit toujours prendre le temps nécessaire pour comprendre les dessins et devis des pièces à produire. De plus, il doit régulièrement vérifier, à l’aide d’instruments de mesure de précision, si les dimensions des pièces qu’il usine sont exactes et conformes aux spécifications requises.

Quelle est la formation à suivre pour devenir machiniste?

En fonction du poste de machiniste visé, le parcours académique à suivre est légèrement différent.

Pour accéder à un poste de machiniste général, il faut décrocher un diplôme d’études professionnelles (DEP) en techniques d’usinage. Il s’agit d’un programme d’une durée de 1 800 heures qu’il est possible de suivre dans plusieurs centres de formation professionnelle à travers la province. Généralement, les étudiants inscrits à ce DEP vont réaliser un stage d’environ 120 heures dans un atelier d’usinage vers la fin de leur formation.

Ceux qui souhaitent devenir machinistes spécialisés doivent quant à eux obtenir une attestation de spécialisation professionnelle (ASP) en usinage sur machines-outils à commande numérique à la suite de l’obtention de leur DEP en techniques d’usinage. Ce programme a une durée de 885 heures et est aussi offert dans différentes régions du Québec.

Quelles sont les perspectives d’emploi pour les diplômés en techniques d’usinage?

Comme évoqué plus haut, le métier de machiniste est l’un des plus en demande dans le secteur manufacturier québécois. Cette situation fait en sorte qu’actuellement, le taux de placement des diplômés en techniques d’usinage et en usinage sur machines-outils à commande numérique est de près de 100%.

En plus de décrocher un emploi dès la fin de leur formation, ces diplômés vont également profiter d’un salaire d’entrée avoisinant les 20$/heure et pouvoir compter sur des avantages sociaux qui favorisent la conciliation travail-famille.

Les machinistes peuvent entre autres travailler dans des usines de fabrication d’équipements, des manufactures de véhicules et des ateliers d’usinage. Ils peuvent donc trouver un poste dans pratiquement n’importe quelle région du Québec, y compris celles qui sont au cœur du Plan Nord.

S’ils le désirent, après quelques années à travailler dans le secteur de l’usinage, les machinistes peuvent gravir les échelons et devenir programmeurs, matriceurs, chargés de projet d’usinage, et bien plus encore.

Les meilleurs machinistes travaillent chez les Industries Braidwood Ltée.

Voilà, vous savez maintenant comment faire pour devenir machiniste au Québec. Évidemment, il faut investir beaucoup de temps et mettre énormément d’efforts pour atteindre cet objectif professionnel, mais compte tenu des perspectives d’emploi dans ce secteur, le jeu en vaut probablement la chandelle.

Chez les Industries Braidwood Ltée, nos machinistes mettent chaque jour leurs compétences obtenues lors de leur formation en application, en plus de celles qu’ils ont pu acquérir au fil de leurs années d’expérience. Ils profitent également d’un cadre de travail idéal et peuvent utiliser des équipements à la fine pointe de la technologie. C’est une des raisons pour lesquelles si vous avez un mandat à confier à un atelier d’usinage, contactez les Industries Braidwood Ltée.

About the Author: