Slide toggle

Découvrez l’engrenage à chevrons et ses origines françaises

engrenage-chevrons

Vous connaissez sans doute le manufacturier automobile français Citroën. Ce que vous ne saviez peut-être pas, c’est que le logo de cette célèbre marque est la représentation d’un engrenage à chevrons, un type d’engrenage qui a marqué les premiers pas de cette compagnie française dont les origines remontent au tout début du 20e siècle.

Courte biographie d’André Citroën

André Citroën est né à Paris le 5 février 1878, de parents juifs originaires de Pologne et des Pays-Bas. Le nom de famille était à l’origine « Citroen », qui est le mot néerlandais pour « citron » parce qu’ils étaient autrefois dans le secteur de la vente de fruits.

Après avoir gradué de l’École Polytechnique de Paris vers 1900, Citroën a été grandement impressionné par les engrenages à chevrons en bois utilisés pour les machines à eau. Ceux-ci étaient très silencieux et pouvaient transmettre des charges énormes sans endommager le bois dont ils étaient faits. Citroën en était tellement enthousiaste qu’il a ensuite acheté les droits d’invention de l’engrenage « herringbone » (c’est le nom qu’on donne à l’engrenage à chevrons en anglais) et a commencé à en faire la fabrication à partir d’acier. André Citroën a donc eu un grand rôle à jouer dans la popularisation de ce type d’engrenage.

Lorsque sa première voiture est apparue sur le marché en 1919, André Citroën a bien entendu choisi le double chevron comme logo de l’entreprise. Deux d’entre eux, pour représenter les engrenages à chevrons qu’il utilisait notamment dans les boîtes de vitesses de ses voitures.

Qu’est-ce qu’un engrenage à chevrons ?

Un engrenage à chevrons (également appelé engrenage hélicoïdal double) fait partie d’un ensemble d’engrenages conçu pour transmettre la puissance à travers des axes parallèles ou perpendiculaires. Ce détail est important, car il permet de transférer de l’énergie à partir d’arbres qui ne sont pas parallèles entre eux. Les engrenages à chevrons ont des structures dentaires uniques en forme de V.

Les avantages des engrenages à chevrons

Tout comme les engrenages hélicoïdaux, ils ont la propriété de transférer la puissance en douceur, car plus de deux dents sont constamment entraînées simultanément. Leur avantage sur les engrenages hélicoïdaux est que la poussée latérale d’une moitié est équilibrée par celle de l’autre moitié. Cela signifie que les engrenages à chevrons peuvent être utilisés dans des boîtes de vitesse à couple variable sans nécessiter de palier de butée.

L’engrenage à chevrons aujourd’hui

Les engrenages à chevrons ne sont que rarement utilisés dans les boîtes de vitesses des voitures modernes parce que leur haut niveau de complexité fait qu’ils sont coûteux à fabriquer. Cependant, ils sont toujours utilisés dans un grand nombre d’éléments de mécanique industrielle. Plusieurs sont les secteurs industriels qui se fient encore aujourd’hui aux engrenages à chevrons. On les retrouve notamment dans les industries du terrassement, de l’exploitation minière de surface, dans les ponts mobiles et dans les mécanismes d’écluses et de barrages.

Pour en apprendre plus sur les engrenages

Bien sûr, il existe plusieurs autres types d’engrenages que celles à chevrons, qui peuvent être utilisés dans les équipements industriels.

Dans cette optique, sachez que pour toute question concernant les engrenages et leur usinage de précision, vous pouvez vous fier aux Industries Braidwood Ltée pour vous fournir des réponses. N’hésitez pas à contacter leur équipe pour tous vos besoins en mécanique industrielle.

About the Author: